Catégories
Didactique générale

Relation d’apprentissage

C’est la relation d’apprentissage qui se tisse entre l’élève et les savoirs dans une situation pédagogique précise (Barbeau, D. : 11). S’il est vrai que seuls les élèves apprennent et personne d’autre ne peut le faire à leur place, il n’en demeure pas moins que la manière dont les enseignants conçoivent leurs cours, les exercices qu’ils font faire à leurs élèves, les textes qu’ils leur font lire, etc.[1] « exercent également une grande influence sur les stratégies d’apprentissage et sur les stratégies d’étude des élèves »[2]. Le travail des enseignants ne se limite pas à enseigner mais aussi et surtout à faire apprendre le savoir. Develay (1993) estime que « de spécialistes de l’enseignement, les enseignants ont à devenir des spécialistes des apprentissages scolaires »[3]. Pour Legendre (1988, p. 618), un apprentissage n’a lieu que si et seulement si les trois dimensions cités supra (l’enseignant, le savoir et l’élève) sont mis en relation. L’apprentissage est « un processus interactif entre l’enseignant et l’élève », et en tant que tel, il est « une responsabilité partagé entre l’élève et l’enseignant », écrit Denise Barbeau (op.cit. : 12).